VMEH51 – Un Carnaval enjoué à la Résidence Marguerite Rousselet

VMEH 51 - Un Carnaval enjoué à la Résidence Marguerite Rousselet

Par VMEH

Publié le 19/02/2024

Accueil » Actualités » VMEH en région » VMEH51 – Un Carnaval enjoué à la Résidence Marguerite Rousselet

Une journée de convivialité et de partage grâce à l’implication des bénévoles de VMEH51

Mardi Gras et Carnaval ont apporté une touche de joie et de couleur à la résidence Marguerite Rousselet du CHU de Reims. Nos bénévoles de VMEH51 ont accompagné le dynamique service animation, et les résidents ont vécu un grand moment de convivialité et de partage.

Dans une ambiance festive, les habitants de la résidence ont eu l’occasion de se parer de costumes flamboyants. Cet événement a offert aux résidents un précieux moment d’évasion et de divertissement, brisant la routine quotidienne par une parenthèse enchantée. De plus, la présence bienveillante des bénévoles a contribué à renforcer les liens intergénérationnels et à favoriser l’inclusion au sein de la communauté.

Au-delà de l’amusement, cette journée a souligné l’importance de créer des moments de partage et de solidarité au sein des institutions comme la résidence Rousselet. L’engagement des bénévoles de VMEH51 et du service animation a permis de faire de cette journée un souvenir inoubliable pour tous les participants.

Cliquez sur l’image pour l’afficher en grand.

VMEH 51 - Un Carnaval enjoué à la Résidence Marguerite Rousselet
VMEH 51 – Un Carnaval enjoué à la Résidence Marguerite Rousselet

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par…

VMEH02, « Un pas en avant » pour la Communication

VMEH02, « Un pas en avant » pour la Communication

Le 20 mars 2024, les bénévoles de l’association VMEH02 ont accueilli au sein de l’EHPAD l’Éclaircie du Centre Hospitalier de Soissons (Aisne) Frédéric Fauveau, vice-président de la Fédération Nationale VMEH. Cette rencontre a été l’occasion pour les membres des sections de Soissons, Laon et Château-Thierry de découvrir les évolutions récentes en termes de communication et les nouveaux outils désormais disponibles pour chaque association départementale.